Le B-A BA du bioclimatique

Partagez l'article sur les réseaux

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

Qu’est-ce qu’une maison dite “bioclimatique”?

Une maison bioclimatique est conçue pour tirer parti de l’environnement et du climat de son lieu de construction au lieu de lutter contre ces derniers, notamment pour le chauffage et la climatisation.

Une maison bioclimatique va donc requérir moins d’installations supplémentaires pour réguler la température, la luminosité, et la ventilation de son espace intérieur puisqu’elle en  favorisera les sources naturelles. La conception est aussi importante que la construction, mais également le mode de vie des habitants ! En choisissant les bons matériaux et en prêtant attention à l’environnement, la maison pourra alors capter, retenir, et rediffuser la chaleur et la ventilation de manière naturelle et optimale.

Principes de base

Il est impossible d’établir de règles de bases universelles pour le bioclimatisme car chaque maison s’adapte à un environnement unique.  Voici toutefois quelques conseils.

  • La chaleur

Avant de faire construire, prêter attention à l’orientation de la maison : une maison orientée plein-sud, construite en hauteur plutôt que de plain pied, et possédant de large baies vitrées isolées orientées sud favorisera l’accumulation de la chaleur.

Pour s’en protéger, la plantation d’arbres caduques comme abris soleil est une option, de même que les plantes grimpantes pour protéger les murs du soleil. Une étude du sol révèlera sa composition, et l’on pourra alors choisir de l’utiliser l’inertie thermique des matériaux du sol.

maison bioclimatique_isolavenir_ideooweb

Un exemple de maison bioclimatique: les rayons du soleil d’hiver (jaune) chauffent la maison en hiver à travers les baies vitrées. En été, les avancées du toit empêchent les rayons du soleil estival (orange) de darder directement sur les vitres

Source : fr.ekopedia.org/Maison_bioclimatique

 

  • La luminosité

Pour éclairer à moindre coût, on optera pour des solutions peu gourmandes en énergie comme les LEDs.

Attention cependant à ne pas confondre “bioclimatique” et “sain”, ou “passif”. Dans un climat tempéré, une maison bioclimatique peut générer jusqu’aux 3/4 des besoins en chauffage grâce à la chaleur solaire, et dans ce cas elle sera aussi “passive” car elle captera l’énergie naturelle. Mais un habitat bioclimatique peut ne pas être “saine” car elle rassemble des matériaux dont l’impact n’est pas faible sur les habitants.

Et l’isolation dans tout ça?

Plusieurs matériaux s’intègrent facilement aux maisons bioclimatiques pour l’isolation tels que le chanvre, la fibre de bois, la ouate de cellulose, ou encore la terre cuite (Monomur) pour les murs.

Isol’Avenir vous conseille pour l’isolation de votre projet bioclimatiques, contactez-nous  à contact@isolavenir.com ou au 04 42 59 12 61

D'autres articles