Les “smart grids” au coeur de la transition énergétique

Partagez l'article sur les réseaux

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur google
Google+
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

Pour aborder la nouvelle année sous le signe des économies d’énergie, Isol’Avenir vous détaille tout ce qu’il faut savoir sur les “smart grids”, ces nouveaux réseaux électriques intelligents qui s’installeront au plus près de votre consommation pour vous propulser “consomm’acteur” de la transition énergétique!

Les smart grids au coeur du mix énergétique

Réduire la facture énergétique

Les réseaux électriques intelligents sont présentés comme la clé de voûte de la transition énergétique. Avec une diminution attendue de la part du nucléaire dans la production énergétique de 75 à 50 % d’ici à 2025, la France devrait devenir le deuxième producteur d’énergies renouvelables en Europe, derrière l’Allemagne. En février 2015, le gouvernement votera un texte de loi sur la transition énergétique, et l’accent sera mis sur la nécessité d’augmenter la part d’énergie solaire photovoltaïque et éolienne dans le mix énergétique. De telles sources d’énergies renouvelables induisent l’installation de centrales de production et stockage de l’énergie qui sont partie intégrante du réseau “smart grid”.

Le problème central de la transition énergétique réside dans la gestion des intermittences, à savoir de faire concorder le moment de la production d’énergie (par définition aléatoire pour les énergies renouvelables puisque dépendante des conditions climatiques) avec la consommation. Pour l’heure, le stockage de l’énergie restant problématique, les “smart grid” interviennent comme des réseaux intelligents puisqu’ils intègrent les comportements et usages des utilisateurs pour une transmission électrique optimisée. Relier producteurs et consommateurs permet donc d’éviter les déperditions d’énergie.

“Un peu plus de 50% de la population vit en milieu urbain: 70% en 2050. Les villes concentrent d’ores et déjà 75% de la consommation d’énergie et 80µ de l’émission des gaz à effet de serre.”

(source : http://smartgridsfrance.fr/)

Il est donc primordial d’intégrer des solutions destinées aux foyers pour participer à l’effort énergétique français.

 

smart-grid-experience-cofely-gdf-1-1024x645 

 

Informer le consommateur et le responsabiliser

Votre logement connecté au smart grid local

Quand on parle de smart grid, il est important de comprendre qu’il s’agit d’installations de proximité qui s’invitent d’ores et déjà dans les ménages. Vous pouvez à votre niveau réduire votre consommation énergétique en reliant votre logement aux smart grids locaux.

L’énergie doit être produite localement, verte, stockée et gérée intelligemment, c’est-à-dire en adéquation avec votre consommation. Il s’agit donc d’équilibrer production et demande. Les nouvelles avancées de la domotique vous permettent d’équiper votre logement de boîtiers connectés tels que les compteurs et boîtiers intelligents Linky d’ERDF et l’IndepBox Easy chez Comwatt. Ils vous aident à gérer votre budget en recueillant des données sur vos habitudes de consommation. Vous pouvez alors programmer vos appareils électroménager en votre absence (machine à laver, thermostat, etc) pour qu’ils consomment au moment le plus adéquat.

Outre la domotique, la rénovation énergétique joue un rôle centrale dans les économies d’énergie. Les récentes déclarations de Ségolène Royal tendent à dynamiser la filière solaire pour permettre au plus grand nombre d’installer des panneaux photovoltaïques.

Bénéficiez dès aujourd’hui  des dernières aides de l’Etat pour la rénovation ou l’éco-construction de votre logement durable, Isol’Avenir vous guide dans votre choix !

 

 

Sources:

Les réseaux électriques intelligents, clé de voûte de la transition énergétique

Smart Grid Experience : Cofely Ineo lance le premier réseau électrique intelligent à l’échelle d’une ZA

http://www.smartgrids-cre.fr/

 

D'autres articles