Isolation thermique : par quoi on commence?

Le montant de notre facture énergétique est un sujet de préoccupation pour beaucoup et l’on cherche souvent les moyens de la réduire. Sachant que près de 70% de cette facture est représentée par le chauffage de notre logement, on se dit donc que c’est sur ce biais qu’il faut agir. Et cela passe par une bonne isolation.

Isolation thermique ou nouveaux équipements?

Pour diminuer une facture de chauffage importante, différentes solutions s’offrent à nous : changer ses appareils de chauffage pour d’autres plus performants, isoler, ou éventuellement investir dans des équipements à énergie renouvelable. Il est cependant important de faire les choses dans l’ordre. Opter pour une chaudière performante si le logement n’est pas isolé ne changera pas le problème. Et les EnR ne produiront pas assez d’énergie pour alimenter une maison trop énergivore du faire de déperditions de chaleur importantes. L’isolation est donc la première étape vers un logement plus efficace énergétiquement et des factures diminuées.

Qu’isole-t-on en premier?

Par ordre décroissant, les principaux lieux de déperdition de chaleur sont :

  • le toit qui représente jusqu’à 30% d’énergie perdue
  • Les murs (environ 25%)
  • Le système de ventilation (jusqu’à 20% des pertes de chaleur)
  • Les portes et fenêtres ( 13%)
  • Les sols (7%)
  • Les ponts thermiques (de 5 à 7%)

La priorité pour une maison non isolée est donc de commencer par les combles. Si on dit souvent que de manière générale, la règle en termes d’isolation est d’aller de haut en bas, il ne faut cependant pas négliger l’intérêt de réaliser certains travaux simultanément, pour gagner du temps et rentabiliser la période de chantier. Par exemple, il peut être judicieux de repenser son système de ventilation lorsque l’on rénove ses combles, ou encore de s’occuper de l’isolation des portes et des fenêtres lorsque l’on isole ses murs.

Pour des travaux efficaces…

En cas de doute sur les travaux à effectuer en premier, vous pouvez avoir recours à un bilan énergétique qui évaluera les zones à traiter en priorité. Le prix d’un tel bilan est en moyenne de 250 à 400 € pour un appartement et de 500 € pour une maison. Cependant, le prix peut passer du simple au double selon le degré de précision du bilan et les technologies utilisées.

Enfin, l’ordre des travaux peut également varier selon la structure et la disposition de votre maison. Pour être sûr de réaliser les bons travaux et d’obtenir un résultat immédiat et un bon retour de votre investissement, vous pouvez faire appel à un professionnel qui saura vous indiquer les actions ciblées à entreprendre.

Besoin d’un conseil pour l’isolation de votre logement? Isol’Avenir peut vous aider à mettre en place votre projet. 

Partagez l'article :
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur whatsapp
WhatsApp
Partager sur email
Email

Vous souhaitez en savoir plus ?