L’inertie et le déphasage thermique

Partagez l'article sur les réseaux

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur google
Google+
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

Vous souhaitez rentrer dans le vocabulaire technique de l’isolation? Nous vous parlons, aujourd’hui, de l’inertie thermique et le déphasage, ou la capacité d’un matériau à accumuler puis à restituer un flux thermique.

En hiver, cette capacité de stockage garantira une valorisation maximale des contributions solaires au cours de de la journée. Les apports  fournis par un système de chauffage seront ainsi maximisés.

Pour illustrer ce phénomène, nous vous montrons les effets sur une cheminée.

[fusion_builder_container hundred_percent=”yes” overflow=”visible”][fusion_builder_row][fusion_builder_column type=”1_1″ background_position=”left top” background_color=”” border_size=”” border_color=”” border_style=”solid” spacing=”yes” background_image=”” background_repeat=”no-repeat” padding=”” margin_top=”0px” margin_bottom=”0px” class=”” id=”” animation_type=”” animation_speed=”0.3″ animation_direction=”left” hide_on_mobile=”no” center_content=”no” min_height=”none”]

dephasage intertie thermique isolation
Les cloisons en brique de terre crue et les pierres captent la chaleur du poêle et la réémettent lentement. Il s’agit du principe de l’inertie thermique.

En été, les matériaux refroidis au cours de la nuit grâce à une sur-ventilation (l’ouverture des fenêtres par exemple) permettront de maintenir une température plus fraîche au cours de la journée.

Le déphasage

Le déphasage est la capacité à différer les variations de température. L’inertie thermique des matériaux employés et le type d’isolation (intérieur/extérieur et épaisseur d’isolant) ont un impact direct sur le déphasage. Ce phénomène peut ainsi être de quelques minutes en lissant les apports solaires (nuage/éclaircie) pour ainsi éviter les pics de chauffage. Mais il peut aller jusqu’à plusieurs heures, notamment en été, où les murs vont emmagasiner le froid de la nuit pour le restituer tout au long de la journée et éviter que le bâtiment ne monte trop en température.

dephasage intertie thermique isolation

Une isolation performante et idéale par l’extérieur

La technique d’isolation optimale pour garder toute l’inertie des murs, et donc pour avoir un déphasage important (jusqu’à 12h), est l’isolation par l’extérieur. En effet, il est important que les murs, qui apportent l’inertie, soient dans le volume isolé. A l’inverse, l’isolation par l’intérieur ne permet pas de bénéficier de l’inertie des murs puisque ceux-ci sont côté extérieur. Il y a aura donc un déphasage très faible (uniquement dû à la quantité d’isolation).

Pour plus de renseignements sur les matériaux à utiliser pour une meilleure isolation de votre domicile, contactez-nous.

[/fusion_builder_column][/fusion_builder_row][/fusion_builder_container]

D'autres articles